"> Poser une question à propos de M

Avertissement légal

message

En savoir plus et configurer

Alerte !

message

Cours de tarot initiatique et traditionnel.


Élaboré par Marie Delclos à partir du tarot maçonnique opératif de Jean Dodal.
replier-déplier le bandeauMontrer/cacher le MenuMontrer les infosNous contacter
Description du programme des cours, présentation du tarot de Jean Dodal, vente des cours par correspondance et en téléchargement. Présentation des ouvrages de Marie Delclos, description et vente de livres réédités par l'auteur sous forme d'ebooks (fichiers pdf) en téléchargement et des livres disponibles en librairie.
copyright En tant que Partenaire Amazon, je réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.Configurer les cookies

Poser une question à propos de


Questions déja posées sur :Le Livre des Morts Egyptien décrypté

Passionné d\'ésotérisme et de la civilisation égyptienne surtout avant Ramsès II. Je suis très heureux de cette lecture, mais pouvez-vous me dire comment expliquer le fait que tout est basé sur le cycle lunaire, et le nombre 28 que l\'on peut compter sur les doigts des mains (quatorze et quatorze phalanges...) alors qu\'aujourd\'hui on compte 29,5 jours pour une lunaison???'.'
Un lecteur égyptien

Il existe deux cycles lunaires pris en compte par l\'astronomie : 1. le cycle sidéral : la Lune fait le tour du zodiaque 27 jours et 7 heures.
2. le cycle synodique : 29/30 jours d\'une Nouvelle Lune (conjonction du Soleil et de la Lune) à une autre. Ce cycle a donné naissance aux mois.Le cycle de 28 jours est d\'une autre nature. Il correspond aux 28 levers de la Lune observables durant le cycle synodique de 29 jours. Il présente du point de vue du comput de nombreux intérêts en particulier celui de fournir une année de 354 jours soit 52 semaines entières (année utilisée par les gaulois au moment de la conquête romaine (avant on ne sait pas) et encore aujourd\'hui dans la méthode de calcul du calendrier juif. Par ailleurs il répond au cycle de 28 ans qui est celui de la coïncidence des semaines. Ce grand cycle de 28 ans est utilisé pour le calcul de la date de Paques. Il est représenté dans le comput ecclésiastique par la lettre dominicale (abrégée "d"). Il a donné naissance également au cycle des demeures de la Lune très utilisé par la magie arabe et occidentale au Moyen-Age

Le noeud "Tit" le symbole d\'Isis, je suis étonné que ce noeud rouge sang soit un attribut d\'une déesse lunaire
Un lecteur parisien

Isis, déesse de la Lune, c\'est vrai, mais ce n\'est pas sa principale fonction. Elle est d\'abord solaire parce que Osiris est avant tout lunaire. Il est le soleil nocturne....

Je vous écrit pour revenir sur une des phrases écrite en 4ème de couverture: "[Les auteurs] nous font découvrir les différents types d\'initiation que peut recevoir l\'adepte, ou le défunt". Certains égyptologues, en effet, pensent que le Livre des Morts n\'était pas pour les anciens égyptiens qu\'un simple laisser-passer pour l\'au-delà, mais aussi un document initiatique qui contenait un sens caché, et je respecte tout à fait cette hypothèse. Cependant, j\'ai rapidement fait un tour sur votre site internet, et j\'ai pu constater que vous étudiez des sciences telles l\'astrologie ou la radiesthésie. Considérez-vous ces "sciences" comme des curiosités, ou y donnez-vous foi? En d\'autres termes, dans votre livre, avez-vous fait une interprétation du livre des morts à la lumière de de "sciences" comme celles-ci? Je n\'ai absolument rien contre ceux qui adhèrent à ce genre de pratiques, mais je voudrais savoir à quoi m\'attendre en lisant votre Livre des Morts.
Nous ne nous sommes pas basé sur les sciences occultes pour interpréter le livre des morts, néanmoins notre connaissance dans ces domaines en particulier en astrologie (surtout en cosmographie) et celle du symbolisme des nombres (nombres figurés pythagoriciens, et oeuvres des mathématiciens grecs - Nicomaque de Gérase et Autolycos de Pythane...) nous a permis de remarquer des clés qui passent en général inapperçues aux yeux des égyptologues. Quant à la radiesthésie, si le mot est moderne, la pratique de la divination par le pendule ou la baguette est très ancienne, mais nous ne l\'utilisons jamais pour décrypter les textes anciens. En revanche nous avons largement utilisé les textes de Champolion, Maspero etc.

pour revenir au catalogue des livres cliquez sur ← en haut à gauche dans la barre d'outils du navigateur.